Lebanon (961) 76 377 376 - 04 718 635 | info@advancedbmi.com

À quoi s’attendre après la chirurgie de l’obésité

La diète après la chirurgie de l’obésité

Les recommandations nutritionnelles après la chirurgie de l’obésité consistent surtout à offrir une diète balancée pour éviter les déficits en nutriments et conserver la masse musculaire, mais en même temps limiter l’apport calorique pour optimiser la perte de poids.

La tolérance à l’alimentation après la chirurgie est variable d’un patient à l’autre. L’apport calorique journalier devrait être en 400 à 900 kilocalories par jour, et ne jamais dépasser kilocalories par jour. Il faudrait donc suivre une diète faible en calories, en graisse, et en sucre. De plus, il est nécessaire d’assurer un apport en protéines se situant entre 65 à 82 10 g par jour. Essayez de garder un journal nutritionnel tous les jours, et ne ratez pas votre suivi avec notre diététicienne. Veillez à ne pas dépasser la quantité alimentaire permise par repas pour ne pas augmenter le volume de votre poche gastrique, et surtout pour ne pas augmenter la tension sur les parois de votre nouvel estomac de peur de provoquer une déchirure, qu’on appelle fuite gastrique.

Voici quelques conseils à suivre :

  • manger lentement et bien mastiquer les aliments
  • ayez une diète variée avec des petites portions
  • éviter le riz, le pain, les légumes crus, et les viandes dures
  • ne prenez pas l’habitude d’utiliser une paille pour boire et éviter les boissons riches en sucre, éviter les chewing-gums. Ces mesures vous éviteront d’introduire une quantité importante d’air dans votre estomac qui risque de provoquer une douleur.

Avec le temps, vous apprendrez à varier votre alimentation. Nombres d’aliments seront mal tolérés chez certains patients au début. Cela arrive souvent avec les viandes rouges, le poulet, le pain, et les fruits riches en fibres. Dans ce cas, éviter ces aliments pour quelques mois, et réessayez plus tard. Ne buvez pas de l’eau en mangeant car ce mélange augmentera le volume des aliments et produira donc plus de tension sur votre poche gastrique. Essayez de consommer entre 1,5 et 2 l d’eau par jour.

Les médicaments après la chirurgie de l’obésité.

Après votre chirurgie, quand vous quitterez l’hôpital, vous prendrez avec vous une prescription pour certains médicaments que vous devez vous procurer. Certains de ces médicaments sont pour une durée limitée, et d’autres, dans le cas du by-pass gastrique, seront prescrites à vie.

Parmi les médicaments qui seront prescrits pour une durée limitée, vous aurez un médicament du type inhibiteur de la pompe à protons comme l’omeprazole, qui sert à diminuer l’acidité dans votre poche gastrique, et donc à vous éviter les ulcères. Ce médicament est nécessaire les premiers trois mois qui suivent la chirurgie. Vous aurez aussi un médicament contre la nausée, que vous aurez à utiliser au besoin les premières 48 heures. Vous aurez également un médicament antidouleur, que vous prendrez au besoin les premières 48 heures.

Retenez bien que toutes les grandes pilules ne peuvent pas être avalées. Les premiers quelques jours après la chirurgie de l’obésité, votre poche gastrique sera assez étroite, et ne pourra pas laisser passer une grande pilule. Ceci risque de causer des douleurs. Il est donc important de casser les grandes pilules en de petits morceaux pour pouvoir les ingérer.

Aussi, vous aurez à reprendre votre médication usuelle. Par exemple, si vous souffrez d’une hypertension artérielle et que vous êtes sous traitement, vous continuerez à prendre le même traitement. Vous devez vérifier avec votre chirurgien s’il faut modifier les doses. En effet, avec la perte de poids rapide qui survient après la chirurgie de l’obésité, il est nécessaire de diminuer progressivement la dose de votre médication anti hypertensive pour éviter d’avoir des hypotensions. Souvent, avec la perte de poids, votre hypertension diminue drastiquement et peut même disparaître. Dans ce cas, vous n’aurez plus besoin de continuer votre médicament anti-hypertensif. De même pour les patients diabétiques, avec la perte du poids, le diabète de type 2 s’améliore rapidement. C’est pour cette raison qu’il est important d’adapter le traitement en fonction de l’évolution du diabète. De plus, pour les patients diabétiques qui ont bénéficié d’un by-pass gastrique, on note souvent une amélioration drastique du diabète et même une rémission complète.

Certains médicaments sont contresindiqués. Par exemple, les anti-inflammatoires augmentent le risque d’ulcères et sont donc interdits. L’aspirine aussi. Consultez votre chirurgien au moindre doute.

Le retour au travail
Le retour au travail dépend principalement de votre condition physique avant la chirurgie, et du type de travail que vous faites. Il dépend également du type de chirurgie que vous avez eu. De nos jours, avec la chirurgie laparoscopique qui vous évite des grandes incisions, le retour au travail se fait le plus souvent dans les deux semaines suive la chirurgie.
Vitamines et suppléments

Dépendamment du type de chirurgie de l’obésité que vous avez eu, vous aurez besoin d’un certain nombre de vitamines et de suppléments à long terme. Votre chirurgien vous prescrira ce qui est nécessaire.

Les multi-vitamines

On choisira celui qui est le plus riche, et surtout celui qui sera le plus facile à croquer. Il est préférable que ces multi vitamines contiennent un minimum de 18 mg de fer, 400 µg d’acide folique, du sélénium, du cuivre et du zinc. La marque la plus connue est le Centrum. Si vous avez eu un bypass gastrique, vous aurez besoin de ces multi-vitamines pour la vie. Dans le cas d’une sleeve gastrectomie, vous aurez probablement besoin de ces multi-vitamines pour période de six mois. Généralement, 50 % des patients auront besoin de multi-vitamines pour la vie dans le cas d’une sleeve gastrectomie. Dans le cas d’une plicature gastrique, il est très rare que vous ayez besoin de multi-vitamines à long terme, et donc en cas de nécessité, ceci se limitera pour une période de un à deux mois.

Le calcium

Vous aurez besoin d’un apport calcique se situant entre 1200 à 2000 mg par jour. Ceci vous évitera un déficit en calcium, qui risque d’engendrer une maladie métabolique osseuse. Pour augmenter l’absorption du calcium dans votre tube digestif, essayer de diviser les doses en deux fois. Par exemple, prenez 500 mg de calcium le matin, et 500 mg de calcium le soir. Dans le cas du bypass gastrique, vous aurez besoin de prendre le calcium pour la vie.

La Vitamine D

Vous aurez besoin d’une dose de vitamine D se situant entre 800 à 1000 unités internationales par jour. Vous pouvez le prendre avec le calcium en une ou deux prises par jour. Vous pouvez également choisir un complexe calcium-vitamine D, pour éviter de prendre deux pilules différentes. Dans le cas du bypass gastrique, vous aurez besoin de prendre la vitamine D pour la vie.

La Vitamine B12

Vous aurez besoin d’une dose de 500 µg de vitamine B12 par jour. Celle ci sera pris sous la forme d’une pilule que vous pouvez avaler, ou d’une pilule que vous pouvez mettre sous la langue. Retenez bien que durant la première période qui suit la chirurgie de l’obésité, il est important de ne pas avaler de grandes pilules. Vous pouvez casser les pilules en de petits morceaux, qui passeront beaucoup plus facilement à travers votre poche gastrique. Dans le cas du bypass gastrique, vous aurez besoin de prendre la vitamine B12 toute votre vie.

L’exercice

Les exercices seront commencés une semaine après la chirurgie. L’exercice le plus important et le plus bénéfique étant la marche. Il est nécessaire de prendre l’habitude de faire tous les jours une marche de 30 minutes le plus tôt possible après la chirurgie. Concernant les exercices plus vigoureux que vous pouvez faire dans les gymnases, il faudrait attendre six à huit semaines. Mais notez bien, que ces exercices vigoureux nous vous aiderons pas à perdre du poids. Le meilleur sport pour perdre du poids est celui qui ne demande pas énormément d’énergie de vos muscles. C’est donc la marche rapide, journalière, pour une durée se limitant entre 30 minutes et une heure. Ceci vous aidera à perdre du poids plus facilement après la chirurgie, et surtout vous évitera de passer dans des phases de blocage. L’une des règles principales de la vie après la chirurgie de l’obésité, est de modifier son style de vie. L’exercice de la marche fait partie intégrante de cette modification.

La grossesse
Il est fortement conseillé de ne pas tomber enceinte durant les premiers 12 mois qui suivent la chirurgie. Du faîte de la perte de poids rapide qui survient, et surtout de votre inhabileté à absorber une alimentation équilibrée et riche en éléments nutritifs, vous mettez à risque le fœtus.
Les suivis après la chirurgie
Les suivis après la chirurgie de l’obésité sont obligatoires, et doivent être réguliers. Durant les premiers trois mois qui suivent la chirurgie, vous devez contacter votre chirurgien ou même le voir chaque deux semaines. Pour ceux qui vivent à l’étranger, vous aurez des rendez-vous téléphoniques réguliers avec le docteur Safa. De plus, vous aurez à faire un examen sanguin entre le troisième et le sixième mois après votre chirurgie. Ceci nous aidera à détecter un déficit en vitamines ou en nutriments. La chirurgie qui requiert le suivi le plus strict étant le by-pass gastrique, ceci n’empêche pas qu’avec les autres types de chirurgie de l’obésité vous ouvrait un risque de déficit en nutriments. Ceci est évidemment rare à long terme, mais le risque existe quand même.
Si vous êtes candidat à la chirurgie bariatrique et que vous aimeriez savoir quelle opération convient le mieux à votre situation, remplissez le questionnaire des patients en ligne, et notre équipe vous répondra sous peu.