Lebanon (961) 76 377 376 - 04 718 635 | info@advancedbmi.com

La plicature gastrique au Liban

C’est quoi la plicature gastrique?

C’est une chirurgie à type restrictif.

La plicature gastrique est une chirurgie qui se fait par voie laparoscopique (on introduit une caméra avec des pinces à travers quatre petites incisions sur la peau de l’abdomen).

Durant cette procédure, on libère l’estomac de ses attaches avec la graisse environnante, et on plie l’estomac d’une façon horizontale en commençant à son point le plus proximal, qu’on appelle la jonction entre l’œsophage et l’estomac. Parfois on rencontre une hernie hiatale, qu’on répare avant de faire la plicature, durant la même procédure. On réduit ainsi le volume de l’estomac de plus de 80 %. Il est important de comprendre que l’estomac est un muscle. En pliant l’estomac, on plie surtout le muscle, de façon à l’immobiliser, empêchant ainsi son expansion. On utilise des fils résorbables pour cela, et souvent, on n’a pas besoin de le plier plus que deux fois. Il est rare qu’on ait besoin de faire une troisième plicature, et ceci se réalise quand l’estomac a un volume très important. Le principe de la plicature gastrique repose sur un mécanisme normal du corps humain qui s’appelle l’atrophie. En effet, après quelques mois de la chirurgie, le muscle qui est immobilisé et qui ne fonctionne pas, s’atrophie. Ceci veut dire qu’il diminue progressivement de volume, et disparaît. De cette façon, le volume de l’estomac est réduit d’une façon définitive. On dit de la plicature gastrique que c’est une chirurgie réversible. Elle est réversible durant les premiers mois qui suivent la chirurgie. Le Docteur Nagi Safa réalise cette procédure chirurgicale en 1 heure. . Le séjour à l’hôpital se limite à une ou deux nuits.

Quels sont les bénéfices de la plicature gastrique?

La plicature gastrique est une chirurgie nouvelle. On n’a pas encore suffisamment d’études à long terme pour prévoir la perte de poids à plus de cinq ans. Les études disponibles actuellement montrent une réduction entre 50 à 75 % de l’excès de poids en un an. Ces mêmes études montrent également qu’il y a une amélioration nette dans les maladies concomitantes et qui sont dues à l’obésité (diabète, hypertension, apnée du sommeil).

Actuellement, de nombreuses recherches se font aux États-Unis et au Canada sur la plicature gastrique. Bientôt on aura des études qui nous montreront les résultats de la plicature gastrique sur la perte de points à long terme. Pour prévoir ses résultats à long terme. On est actuellement persuadé que les résultats à date sont prometteurs, et que la plicature gastrique aura une place sérieuse dans la chirurgie de l’obésité. Certains préconisent même qu’elle remplacera l’anneau gastrique.

Êtes-vous un bon candidat pour la plicature gastrique?

On note que les indications pour la chirurgie bariatrique ont énormément évolué depuis quelques années, surtout après que l’obésité morbide ait été reconnue comme étant une maladie par l’organisation mondiale de la santé, et par la FDA américaine. Actuellement, on peut proposer une chirurgie bariatrique pour un certain nombre de patients qui ont un BMI >30 et qui ont aussi une maladie reliée à l’obésité (diabète, hypertension, apnée du sommeil, dyslipidémie …). Mais avant cela ces personnes devront être suivies par une nutritionniste pour une durée de six mois. Il faut toujours essayer au début de traiter l’obésité par un traitement conservateur. Ceux qui échouent dans le traitement non chirurgical, et dont l’état de santé requiert une perte de poids nécessaire, seront aiguillés vers la voie chirurgicale. Le Docteur Nagi Safa les rencontrera une première fois pour leur expliquer les enjeux de la chirurgie. À ce moment, il va juger si le suivi par une psychologue sera nécessaire. En parallèle, il est obligatoire que le patient soit suivi par une diététicienne. Cette façon de procéder repose sur un protocole international qui est suivi dans tous les grands centres au monde. Ce protocole a démontré des résultats supérieurs sur la perte de poids, et surtout, une diminution nette des effets secondaires et des complications de la chirurgie.

Concernant la plicature gastrique, on la propose surtout pour les femmes ayant un BMI entre 30 et 35. Pour les hommes, on peut même la proposer jusqu’à un BMI de 38. À partir de ces limites, on préfère la sleeve gastrectomie, car on sait que les résultats sur la perte de poids seront meilleurs.

Plicature Gastrique Virtuelle

Quels sont les risques de la plicature gastrique?

D’abord il faut noter que la plicature gastrique comporte les risques qu’on retrouve généralement dans toute chirurgie laparoscopique : saignement, infection, dommages collatéraux aux organes environnants. Mais il faut noter aussi, qu’entre des mains expertes en laparoscopie, ces risques sont minimes.

On ajoute également un risque assez négligeable de fuite gastrique suite à une déchirure de l’estomac entre les points de suture. Il est rare d’avoir cette complication, et contrairement à la sleeve gastrique, le traitement de cette fuite est simple : il suffit de défaire la plicature, et de fermer le trou. La guérison est très rapide, et on peut toujours refaire la plicature quelques mois plus tard.

Quel hôpital choisir?

Le Docteur Nagi Safa pratique la chirurgie de l’obésité au Canada et au Liban.

  • Au Liban : dans l’hôpital Bellevue et dans l’hôpital Hayek.
  • Au Canada : dans l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, et dans le centre de chirurgie Rockland MD.
Visualiser une plicature gastrique live par le Dr Nagi Safa
Si vous êtes candidat à la chirurgie bariatrique et que vous aimeriez savoir quelle opération convient le mieux à votre situation, remplissez le questionnaire des patients en ligne, et notre équipe vous répondra sous peu.

Découvrez ici une comparaison des différentes opérations pour la perte du poids