Lebanon (961) 76 377 376 - 04 718 635 | info@advancedbmi.com
C’EST QUOI LA RÉVISION DE LA CHIRURGIE DE L’OBÉSITÉ ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un patient pourrait avoir besoin d’une correction ou d’une révision de sa chirurgie bariatrique. Dans la majorité des cas, une seule chirurgie bariatrique est suffisante pour les patients obèses. Cette chirurgie devrait aider le patient à perdre son excès de poids et améliorer sa condition de vie. Malheureusement, dans certaines situations, une seule chirurgie n’est pas suffisante. Ceci pourrait être dû à une perte insuffisante de poids, ou à une résolution insuffisante des comorbidités du patient. Par exemple, pour les patients qui sont extrêmement obèses, une première chirurgie bariatrique aiderait le patient à perdre une bonne partie de son excès de poids, mais pas la totalité. Dans cette situation particulière, on modifiera sa chirurgie de façon à pouvoir lui offrir une perte de poids supplémentaire. Un autre exemple serait la non résolution du diabète. En effet, la majorité des chirurgies bariatrique restrictives offre une perte de poids importante et une amélioration du diabète. Mais il arrive que le diabète persiste, et continue à mettre la vie du patient en danger. Dans ce cas, on pourra modifier la chirurgie restrictive en une chirurgie de malabsorption, à type de bypass gastrique, offrant ainsi aux patients le maximum de chances pour contrôler son diabète et le mettre en rémission. Dans d’autres cas, on aura besoin de corriger une chirurgie bariatrique qui provoque des complications, suite à une mauvaise technique chirurgicale.

Quand on procède à une correction ou à une révision d’une chirurgie bariatrique au Liban, on utilise tous les moyens possibles et imaginaires, vieilles techniques ou nouvelles techniques, et même il arrive qu’on invente de nouveaux moyens pour pouvoir offrir une aide maximale aux patients. Il est important de comprendre qu’il est toujours plus difficile de corriger une chirurgie bariatrique que de la faire pour la première fois. Le Docteur Nagi Safa est un spécialiste de renommée internationale dans la chirurgie de correction et de révision. Il a été l’un des premiers au monde à avoir converti la chirurgie de l’anneau gastrique en une sleeve gastrectomie, en enlevant l’anneau gastrique et en coupant l’estomac en une seule chirurgie. En effet, avec son équipe au Canada, il a publié en 2012 la plus grande étude au monde sur la chirurgie de l’ablation de l’anneau gastrique avec sleeve gastrectomie en un seul temps.

Laparoscopic Sleeve Gastrectomy (LSG) — A Good Bariatric Option for Failed Laparoscopic Adjustable Gastric Banding

Vidéo d’une révision de sleeve gastrectomie au Liban

Conversion d’une sleeve gastrectomie en un bypass gastrique.

Lire plus sur la Révision de la sleeve gastrectomie

Quels sont les raisons pour procéder à une révision ou une correction d’une chirurgie bariatrique?

Une perte de poids insuffisant ou un regain de poids
Les échecs de la chirurgie de l’obésité suite à un problème technique
Les échecs métaboliques de la procédure
La non résolution des comorbidités
Les complications
Quels sont les risques et les résultats de la révision ou de la correction des chirurgies bariatrique

La décision pour procéder à une révision d’une chirurgie bariatrique est souvent difficile. En effet, il faut bien peser le pour et le contre, en évaluant minutieusement les bénéfices que le patient va tirer de cette chirurgie versus les risques de la chirurgie de révision. Il faut noter que les chirurgies de révision ont un risque plus élevé que les chirurgies bariatrique primaires. Pourquoi ce risque est plus élevé :

  • Les chirurgies de révision prennent plus de temps opératoire.
  • Il est parfois nécessaire de procéder à une chirurgie par voie ouverte, et non pas par voie laparoscopique.
  • Le risque de saignement est supérieur.
  • Le risque de complications après les chirurgies de révision est plus élevé : par exemple le risque d’infection et de fuite sur les lignes d’agrafes. En effet, la première chirurgie bariatrique qui a été réalisée sur l’estomac du patient à modifier d’une façon significative la vascularisation du tissu gastrique. Quand on procède à une révision, on travaille sur un estomac qui est plus à risque.

Le résultat et le pronostic des chirurgies de révision est satisfaisant pour le traitement des complications médicales de la chirurgie primaire, et souvent sur le diabète quand il s’agit d’une modification d’une chirurgie restrictive en une chirurgie de malabsorption. Par contre, il est plus difficile de prédire la perte de poids après la chirurgie de révision. En effet, la perte de poids devient encore plus difficile chez un patient qui a déjà été opéré d’une chirurgie bariatrique. On explique souvent ceci par l’adaptation métabolique du patient à la perte de poids.

En conclusion, il n’existe pas une seule chirurgie de révision, mais c’est le rôle du spécialiste d’adapter à chaque patient la bonne chirurgie avec la bande technique pour maximiser le bon résultat.